3 mois se sont écoulés depuis cette horrible tragédie et si les larmes coulent moins souvent aujourd'hui, je crois que c'est simplement parce qu'il ne m'en reste presque plus ! La douleur reste vive et ton absence cruelle !

Je n'ai toujours pas trouvé les mots capables d'exprimer ces sentiments qui m'habitent et me hantent encore et qui ne me quitteront probablement jamais ! Tu continues à être dans mes pensées chaque jour. Je te vois encore sur la banche du noyer et en train de faire le pitre. Je vois ton sourire, éternel sourire ! Ce sourire qui faisait de toi ce que tu étais. Tu me manques tellement ! Si seulement les choses pouvaient être différentes ! En tout cas p'tit frère, de là où tu es, j'espère que tu sais à quel point tu étais aimé ?!

4_beau_champ_de_fleurs