25_juillet_09__93_sepia

 

6 mois après et le coup de fil de 16h résonne encore dans ma tête avec la même force, la même douleur, la même horreur !

Je suis toujours dans l'incapacité d'accepter, je sens toujours un grand vide, je suis toujours totalement impuissante face à cette tragédie qui a meurtri ma famille !

Je continue de penser à toi chaque jour, je continue de revivre nos derniers moments ensemble et je continue de te pleurer !

Mon petit frère, mon rayon de soleil, je voudrais tant pouvoir bannir du calendrier le 02 septembre 2009 afin que tout ça ne soit jamais arrivé ! 

Tu me manques tellement !